Michel Larouche

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Partager

Michel Larouche | CAMO Plongeon | Olympiques

En préparation pour les Jeux olympiques de Tokyo, le club de plongeon Camo aimerait vous présenter ses Olympiens, ce qu’ils ont fait et ce qu’ils sont devenus aujourd’hui.

Et comme nous célébrons la semaine nationale des entraîneurs présentement, nous aimerions vous présenter Michel Larouche, le plus prolifique entraîneur canadien en plongeon.

C’est à Alma que Michel débute le plongeon avant de poursuivre sa carrière sportive à Québec. Après avoir complété un bac en éducation physique à l’Université Laval, il sera engagé par le club de plongeon Camo comme entraîneur-adjoint ou son mandat est de développer des jeunes athlètes au niveau national junior.

Grâce à sa discipline et son travail acharné, le club gagne son premier titre national junior en 1987, exploit qui sera répété à maintes reprises par la suite.

Michel a été un élément clé au changement d’orientation d’un club de masse à un club axé sur la performance.  Allant à l’encontre de la tendance à mettre l’athlète au centre des décisions, Michel mise sur les entraîneurs du club pour y arriver.  En plus d’être visionnaire, il diminue les ratios entraîneur:athlètes tout en augmentant les services offerts aux athlètes en plus d’être innovateurs dans les méthodes d’entraînement.  

En 1992, Michel qualifie deux athlètes pour les Jeux olympiques de Barcelone : Évelyne Boisvert et Bruno Fournier.  Un des moments les plus émouvant de Michel : Quand Bruno a dit aux journalistes en entrevue qu’il avait gagné les essais olympiques au 10m pour Michel.  Bruno savait que s’il arrivait 2e il allait aux Olympiques, mais sans son coach.  Il a donc tout donné à chaque plongeon pour s’assurer de gagner l’épreuve et de qualifier son entraîneur.

Michel ira à chaque Jeux Olympiques et compétitions majeures de 1992 à 2008.  Sous son règne, Alexandre Despatie, Émilie Heymans, Blythe Hartley et Myriam Boileau seront consacrés champions du monde et les 3 premiers seront médaillés olympiques, sans compter tous les autres olympiens dont nous vous parlerons dans les prochaines semaines.

En 2008, Michel Larouche quitte le club après 23 ans de loyaux services pour devenir entraîneur-chef de l’équipe nationale.  Michel traversera le pays plusieurs fois pendant cette période pour travailler avec plusieurs entraîneurs et athlètes à travers le pays.  Après avoir refusé plusieurs offres de l’étranger pendant plusieurs années, Michel acceptera un poste d’entraîneur du centre national d’Adélaïde en Australie en 2014, poste qu’il occupera pendant 4 ans.  

Que fait Michel présentement?  Nouvellement retraité depuis un peu plus d’un an, Michel est revenu au pays.  Il a participé à quelques camps d’entraînement de Diving Plongeon Canada et de Plongeon Québec.  Michel profite de son statut de retraité pour passer du temps en famille et travailler manuellement (il adore l’ébénisterie, et la rénovation!).  Il agit aussi à titre de mentor auprès de 2 entraîneurs québécois, dont notre entraîneur en chef, Stéphane Lapointe.  « Je me sens privilégier d’avoir la chance de travailler avec Michel sur une base régulière.  Il est très généreux de sa personne et son expertise est inestimable.  Il est toujours aussi passionné par le plongeon, même après toutes ces années et redonne au suivant. »

Merci pour tout Michel et bonne retraite!

Scroll to Top